Actualités

A partir de quand faire un suivi de grossesse ?

La grossesse est une période délicate. La mère doit surveiller son état de santé et faire attention à celle du fœtus. Un suivi régulier est alors nécessaire. Les mamans se demandent souvent quand il faut se rendre chez le médecin pour la première consultation. La situation varie d’une personne à une autre. Néanmoins, les spécialistes sont unanimes, le premier rendez-vous sera organisé avant la fin du premier trimestre. Cette séance est très importante.

Les dernières règles, un repère important

Avant d’aller plus loin, il est mieux de se familiariser avec le mode de comptage spécifique des semaines de grossesse. Le premier jour des dernières règles constitue un repère. Il facilitera le dénombrement des semaines d’aménorrhée. Comme l’ovulation se situe aux alentours du 14ème jour, les professionnels intercalent une différence de deux semaines entre ces deux dates.

Comment déterminer le premier rendez-vous ?

Une seule consultation sera recommandée au cours des trois premiers mois. Bien entendu, si la maman éprouve des difficultés particulières, elle n’attendra pas la fin de cette période. Se rendre chez le gynécologue avant les 15 semaines d’aménorrhée, soit 13 semaines de grossesse, est conseillé.

Comme la première échographie est recommandée entre les 11 et 13ème semaines d’aménorrhée (entre 9 et 11 semaines de grossesse), il est mieux de choisir ce moment pour son premier suivi chez le spécialiste.

Par exemple, si le premier jour des dernières règles est le deux décembre 2019, il faut se rendre chez le médecin entre le 03 et le 14 février 2020.

Se préparer au premier rendez-vous chez le gynécologue

L’échographie apportera la réponse à deux principales questions : l’embryon est bien installé au sein de l’utérus et ses fonctions vitales sont normales. Le docteur posera aussi de nombreuses questions afin de mieux comprendre la santé de la mère pendant un suivi de grossesse.

Ses interrogations porteront notamment sur l’état général et les antécédents médicaux. Un examen clinique et gynécologique complétera ces informations. Le praticien se focalisera sur le poids, la tension, les seins, le col et l’utérus.

Une analyse de sang déterminera les caractéristiques sanguines, les maladies infectieuses ou encore la présence éventuelle d’une anémie.

Enfin, il faut également vérifier le taux de sucre et d’albumine dans les urines.

Se préparer à l’accouchement

Le gynécologue estime la date de l’accouchement (DPA) à partir du premier jour des dernières règles. La maman peut ainsi s’inscrire auprès de la maternité, surtout si elle habite dans une grande ville où la demande est souvent forte. Le choix vous appartient, il est mieux de réaliser les démarches en avance.

Cette première consultation aboutira à la déclaration de la grossesse. Un formulaire en ligne est disponible, le spécialiste peut l’effectuer. S’il ne le fait pas, la maman apportera ses documents à la Caisse primaire d’assurance maladie.

Enfin, il est mieux d’organiser votre agenda afin d’éviter les précipitations. La présence du papa permet de vivre ce joli moment à deux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *